Energie sport – Que faire contre la fatigue?

Publié le : 23/02/2018 09:05:29
Catégories : Performance sportive

Energie-sport-Que-faire-contre-la-fatigue-sanowave

Vous pratiquez un sport, que cela soit pour la compétition, le loisir ou la santé mais vous ressentez la fatigue s’accumuler. Une fatigue qui persiste parfois plusieurs jours après avoir exercé une activité physique. Vous vous posez la question « Que faire contre la fatigue ? ».Vous songez à arrêter le sport, après tout pourquoi persister quand cela vous fait plus de mal que de bien ? Peut-être, car ce n’est pas le sport, en soi, qui vous nuit, mais comment et dans quel contexte vous le pratiquez. Il est facile de confondre les origines de la fatigue, que cela soit le surentrainement, le stress de la compétition, les carences alimentaires ou encore le mental. Mais il est encore plus aisé de transformer la pratique du sport en source d’énergie, pourvu que l’on sache comment s’y prendre car oui énergie et sport peuvent être mutuellement bénéfiques l’un à l’autre. Le sport vous apporte de l’énergie sous la forme de hausse de capacités physiques, confiance en soi et concentration. Pour les sportifs, combattre la fatigue peut être aussi simple que de suivre certains fondamentaux accessibles à toutes et à tous tandis que d’autres solutions, moins connues, pourront, au-delà de faire de la fatigue un lointain souvenir, réveiller une nouvelle force. Ne nous satisfaisons pas d’effacer ce malaise et visons de nous sentir mieux que jamais.

 

VIRUS ET BACTERIES

Avant d’explorer les solutions les plus intéressantes à implémenter, la première étape est, évidemment, de consulter un médecin et d’effectuer des analyses afin d’écarter les causes virales et bactériennes. Si ces dernières ne sont pas responsables, il vous faudra agir sur les autres facteurs potentiels qui, eux, ont pour intérêt de vous permettre d’atteindre un niveau de forme encore plus élevé qu’avant que la fatigue ne nuise à votre performance et/ou votre bien être. Les analyses seront également une excellente occasion d’identifier vos potentielles carences alimentaires.

 

CARENCES ALIMENTAIRES

La cause la plus commune de fatigue chez les sportifs est une nutrition non ajustée à la hausse de l’activité physique. Si l’on peut être tenté de simplement augmenter nos portions de spaghetti, cela n’est souvent pas la solution. L’augmentation de la consommation de glucides est souvent le premier réflexe, car c’est la source première d’énergie mais le corps est une machine complexe et de nombreux nutriments qui lui sont nécessaires sont souvent ignorés. Les carences en magnésium et vitamine D sont fréquentes respectivement car la qualité nutritive des aliments que nous consommons est de plus en plus pauvre (à cause l’agriculture intensive et non biologique) et car notre temps d’exposition journalier au soleil est de plus en plus faible (nous travaillons et vivons de plus en plus en intérieur). Les protéines quand à elles sont souvent associées avec l’image qu’elles ne servent qu’à la croissance musculaire alors qu’en cas de carence, fatigue et faible système immunitaire en découlent.

Il est nécessaire de mettre à plat tout ce que l’on consomme et ce que l’on est sensé consommer suivant notre structure physique, notre volume et intensité d’activité physique et être à l’écoute des différentes réactions que notre corps peut avoir.

Bien entendu, cela peut paraitre plus facile à dire qu’à faire et l’on peut être tenté de penser qu’une expertise et un encadrement professionnel est indispensable.

Fort heureusement il existe de nombreux programmes et outils tels que des applications mobiles pour rendre cette tache très facile et accessible.

Energie sport – Que faire contre la fatigue

 COMPLEMENTS ALIMENTAIRES TACTIQUES

Mais qu’en est-il des problèmes pratiques de changement d’alimentation? Notre rythme de vie professionnel ou social peut parfois rendre l’évolution de notre programme nutritionnel compliqué. Que cela soit l’entourage qui ne veut pas changer certaines habitudes culinaires ou simplement le temps de préparations des aliments nécessaires.

Sur ce point, les compléments alimentaires peuvent nous accommoder.

Il est important de comprendre que l’objectif des compléments alimentaires à but nutritionnel n’est pas de remplacer des repas et une nutrition équilibré. Leur utilisation est sensée être tactique. Pas envie de faire un petit déjeuner à l’anglaise riche en protéine, faites-vous un shaker de poudre de protéines. Vous avez faim avant ou après une séance de sport mais vous n’avez pas l’opportunité de préparer un repas à ces moments précis, mangez une barre riche en glucides, vitamines et fibres.

 

QUALITE DES COMPLEMENTS ALIMENTAIRES

De nombreuses personnes craignent les compléments alimentaires, est ce qu’ils sont naturels, est ce qu’ils ont été mélangés à des éléments indésirables etc..

Et de la même manière que le café peut nous prêter de l’énergie avant de nous rendre d’autant plus fatigué quelques heures après consommation (la descente) comment s’assurer de ne pas être pris en traitre par les compléments.

La qualité des compléments alimentaires doit être remise en question, car oui, la différence entre un bon et un mauvais complément peut être la différence entre empirer une situation et découvrir une nouvelle source de performance et bien être. Un complément contenant beaucoup de sucres ajoutés, du gluten, non certifié bio sera probablement à éviter car, autant d’indices de mauvaise qualité devrait justement nuire à la crédibilité du produit. Prenez également le temps de faire des recherches, sans faire une confiance aveugle à des arguments non appuyés par des sources scientifiques.

Les quantités d’informations sont immenses mais elles valent le coup d’y consacrer du temps. Vous pourrez découvrir, par exemple, que le guarana est une bien meilleure source de caféine, avec des effets bénéfiques qui durent plus longtemps et une « descente » bien plus douce. Ou encore, le fait que les sources végétales de protéines sont de meilleure qualité que celles animales du moment que l’on s’assure de consommer un profil d’acides aminés complet.

 Energie-sport-Que-faire-contre-la-fatigue-sanowave

SURENTRAINEMENT

La nutrition optimisée a ses limites. Si le volume et l’intensité de vos entrainements sont trop pour votre corps, vous subirez les conséquences du surentrainement. Pour l’éviter il est important d’apprendre à connaitre nos limites. Au-delà de la fatigue, le surentrainement peut être reconnu au travers d’un sentiment de malaise général dans tous le corps, des courbatures et des courbatures récalcitrantes. Suivre des programmes d’entrainement ou encore une fois utiliser une application mobile peut vous permettre un meilleur suivi de vos activités physiques et planifier avec plus de précision en accordance avec vos objectifs tout en respectant vos propres limites.

 

STRESS

On a parfois beau suivre toutes les règles, mais quand le temps de la compétition arrive, le stress nous prend, le mental s’affaiblit et une autre forme de fatigue apparait.

Le facteur mental et stress qui amène à la fatigue peut être rectifié grâce à la structure et planification nécessaire pour optimiser la performance et éviter le surentrainement. Cela nous apporte discipline et objectifs qui permettent de réduire le doute.

Si cela ne suffit pas, la méditation, souvent sous-estimée, est un moyen d’augmenter la concentration et d’effacer d’avantage le doute.

Finalement, il existe des plantes comme l’ashwagandha et le ginseng qui ont pour double effet de réduire le stress et augmenter votre énergie.

 infographique énergie sport sanowave

CONCLUSION

Ne choisissez pas de tirer une croix sur le sport et ses bienfaits quand vous ne savez pas que faire contre la fatigue. Energie et sport sont complémentaires, l’un alimentant l’autre et vice versa. Il est impératif de ne jamais considérer la fatigue comme une fatalité, que l’on pratique du sport ou non. Armé des bonnes directions et d’un peu de bonne volonté, le combat contre la fatigue peut vite se transformer d’un parcours du combattant en une simple promenade de santé.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

Vous devez être enregistré
Cliquez ici pour vous enregistrer

1 comments

Christelle


05/07/2018 18:23:29

Merci pour votre article fort détaillé. En effet je suis en accord avec vos propos pleins de bon sens. Prendre soin de soi c'est avant tout se connaître, écouter son corps (sans tomber dans l'excès bien sûr), s'entendre, se comprendre, et de fait se bichonner... Il n'y a qu'en prenant le temps de se pencher sur soi que l'on appréhendera au mieux autrui et l'extérieur. Un réel problème sociétal que de devoir en arriver là sans que cela soit "naturel", mais en faisant l'effort de stopper/ralentir la machine pour cerner les besoins, les envies, etc.